25 février 2017


Le chemin continue

En pointillés, en ligne droite, en courbes et volutes, le chemin continue, même s’il n’est pas visible de tous.

J’ai récemment retrouvé ce site, le mien, comme on retrouve une vieille connaissance, un vieux doudou d’enfance. Tout y est connu, et pourtant, on le redécouvre; on l’apprécie toujours mais avec un regard différent.

Tout ce chemin et ce travail accompli méritait qu’il soit poursuivi, car il y a matière. Peut-être pas sur les tous les sujets, on verra. Différemment, c’est certain.

De nouveaux thèmes vont apparaître, d’autres seront moins présents; les errances se poursuivent, moins douloureuses, plus sereines.

Alors tout comme Baudelaire vous invite à le faire dans ce texte, installez-vous et observez les oscillations harmonieuses de mon navire.

Le port de Charles Baudelaire

Le port de Charles Baudelaire

Le port de Charles Baudelaire, vue rapprochée

Le port de Charles Baudelaire, vue rapprochée

Le port de Charles Baudelaire, vue rapprochée

Le port de Charles Baudelaire, vue rapprochée

Mots-clefs : , ,

Laisser un commentaire