10 décembre 2010


De la moulure décorative

(avec un titre pareil, le référencement de google va m’envoyer des visiteurs inattendus ^_^)

Dans le Bridgman’s life drawing, au chapitre Mouldings, il est dit :

« Architectural mouldings consist of alternate rounds and hollows, of plane or curved surfaces, placed one beneath the other to give various decorative effects by means of light and shade »
Ce qui dans un français approximatif donne : « Les moulures architecturales sont composées d’une alternance de bosses et de creux, de surfaces planes ou courbes, placées l’une sous l’autre pour donner différents effets décoratifs à l’aide de l’ombre et de la lumière »

Appliqué au dessin anatomique, cela consiste à simplifier le corps humain en grandes masses courbes ou plates qui grâce à leur inclinaison par rapport à la source lumineuse, sont éclairées ou dans l’ombre. C’est encore une autre manière pragmatique d’appréhender la représentation d’un corps en volume, sans se prendre la tête °_°

Un petit exemple :

Et comme vous ne l’aurez pas remarqué, j’ai laissé l’épaule de côté (pas encore tout compris) pour étudier le bras.
Ben j’ai pas tout compris non plus -_-

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire