15 octobre 2008


Joueuse de luth

Une copie de plus … Je suis passée au 17ème siècle. Simon Vouet, une joueuse de luth (qui mange bien à la cantine).

Simon Vouet est le peintre français qui a donné toutes ses lettres de noblesse au dessin (qu’on appelle depuis dessin académique), et en particulier, il a instauré le travail sur papier teinté avec rehaut à la craie blanche.
Quelle heureuse idée ! Non seulement on gagne un temps fou, les valeurs moyennes n’étant pas à fabriquer puisque données par le papier lui-même. Mais le deuxième effet kiss cool, c’est l’instant magique où l’on pose les rehauts, l’impression qu’on vient d’allumer la lumière ou d’ouvrir la fenêtre. Je ne me lasserai jamais de cet instant qui clôture le travail.

Ces copies, qui me demandent de moins en moins d’effort (2h pour celle-ci), me permettent de patienter pendant qu’un travail plus créatif se prépare en arrière plan.

Mais chut !, je n’en parle pas pour l’instant.

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire